Review : Jeu Guacamelee sur PS Vita

Juan en gros plan

Juan en gros plan

Guacamelee est sorti début Avril 2013 sur PS Vita, après l’avoir terminé en 7 heures en prenant le temps d’admirer les graphismes et les clins d’oeil ici et là je vous propose mon test sur ce jeu.

L’histoire

Vous incarnez Juan, un bon gars dans son village de Pueblucho qui cultive l’art de la lutte. Juan est très fort et souvent appelé pour de lourdes besognes mais voilà qu’un beau jour la fille du chef du village dont l’amour est réciproque se fait capturer par un mystérieux squelette maléfique au nom de Carlos Calaca dont on apprendra son histoire au fur et à mesure. Ce diable ne vient pas seul il est accompagné d’un cowboy à tête enflammée et de sa copine bien jalouse et tout autant maléfique. La particularité de Carlos Calaca est de passer entre les dimensions du royaume des morts et des vivants et son but final est de fusionner les deux mondes.

A l’occasion de l’attaque de Carlos Calaca notre gentil Juan se verra recevoir le masque du Luchador lui permettant de se lancer dans sa quête.

 

L'espoir renaît

L’espoir renaît

Les Graphismes et la bande son

Au top! On retrouve vraiment une touche graphique et musicale originale. Le design a du caractère et fonctionne très bien en 2D, bien que simple les effets de lumières, la palette de couleurs et la diversité tout au long du jeu font des graphismes de Guacamelee une vraie perfection.

dragon

toutes ces couleurs !! Magnifique

 

Le Gameplay

Guacamelee est un jeu dans le style metroid, on retrouve en effet une map globale dans laquelle on peut revenir sur ses pas, voir utiliser des téléporteurs. Les nouvelles zones se débloquent à l’aide de nouvelles capacités que l’on apprend au fil du jeu grâce à un vieux sage qui prend la forme d’une chèvre.

Mais pour ma part je trouve que Guacamelee va plus loin dans le gameplay en proposant de très grandes phases de « plateforme » et d’actions pures, on y retrouve même de l’arcade notamment avec le système de combat par combo (et le dernier boss est très arcade).

Une nouvelle capacite

Une nouvelle capacité ?

Système de combat et coups spéciaux

Le jeu utilise un système de combos qui permet d’enchainer ses adversaires dans les airs notamment et de les étourdir pour pratiquer un projeté comme tout bon lutteur.
Les coups spéciaux font partie des combos et se débloquent au fur et à mesure du jeu mais au delà même de leur utilité en combat vous aurez souvent l’occasion de les lancer lors des séquences de plateformes et c’est tout l’intérêt de Guacamelee qui se dessine.

En effet lors de votre aventure vous apprendrez des coups utilisables uniquement pour la plateforme comme se cramponner aux parois, le double saut ou bien encore la transformation en poulet. Néanmoins bien souvent il faudra combiner ces mouvements avec les coups spéciaux de combats pour atteindre des zones difficiles d’accès.

Enfin plus vous avancerez plus vous pourrez changer de dimensions (morts/vivants) ainsi que vos ennemis et boss ce qui rajoute beaucoup au gameplay car vous ne pouvez pas toucher les monstres dans une autre dimension mais eux peuvent.

guacamelee-combo

Une fois à terre le combo s’arrête

L’esquive dans un jeu ça compte

Juan dispose d’une technique d’esquive et si au début vous l’utiliserez assez peu, elle deviendra vite indispensable à votre progression. Avec cette touche d’esquive le gameplay gagne en richesse que cela soit en plateforme pour traverser les zones barbelées ou en combat pour esquiver l’inévitable !!

guacamelee

Réfléchir il faudra …

 

L’humour

Ce que j’aime avec les studios indépendants c’est souvent leur liberté et les clins d’oeil. Tout d’abord le jeu est bourré d’humour avec beaucoup de second degré lié à la culture mexicaine et puis un ton dans les dialogues très direct/moderne. Mais là où Drinkbox fait fort c’est qu’on s’arrête pour contempler les clins d’oeil intégrés dans l’environnement du jeu (mario, mutant blob attack, space invaders).

 

invaders

invaders

Super Mario Hermanos

Super Mario Hermanos !!

Mutant Blob Attack guacamelee

Mutant Blob Attack

Conclusion

Avec les deux dimensions, les combos, les coups spéciaux, l’univers graphique, l’exploration/puzzle  le tout mixé dans de la plateforme et du combat avec une réalisation parfaite ne contenant aucun bug et des temps de chargements très courts, Guacamelee réinvente son genre pour mieux le dominer. Drinkbox après avoir signé Mutant Blob Attack (meilleur jeu à la sortie de la PS Vita) nous apporte un véritable chef d’oeuvre, le genre de titre qui fait référence et qui inspirera nombreux autres studios.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*