Le rétropédalage de Microsoft sur la Xbox One

Pedalo

Si vous avez un peu suivi les conférences E3 et les annonces sur les consoles vous savez déjà que Microsoft avait fait très fort en annonçant un environnement très restreignant pour le joueur avec des DRMs, l’obligation de se connecter une fois par jour engendrant la non possibilité de se prêter des jeux physiques.

 

Bien sur commercialement pour Microsoft cela avait un sens ou plutôt un son, celui de la caisse enregistreuse. Mais voilà qu’on apprend aujourd’hui que Microsoft recule sur ces points suite à la gronde des Gamers et surement suite à la vidéo de Sony. Microsoft n’obligera donc pas la connexion et on pourra se prêter des jeux …

D’un coté on ne peut pas reprocher à une société d’écouter ses futurs clients, de l’autre on se demande franchement ce qu’ils font chez Microsoft toute la journée. L’une des plus grandes société au monde vient en grande pompe faire des annonces dans l’événement le plus populaire au monde chez les gamers et tout ça pour se contredire 2 semaines plus tard…

A priori, en réfléchissant 2 secondes on pouvait s’attendre sur ce sujet à de vives réactions et à priori on aurait peut être pu avec quelques études (c’est pas comme si la communauté de gamers se cachait avec peu de media) sonder l’opinion avant d’annoncer au monde une révolution vite ranger dans les placards.

Ca donne l’impression qu’avec la Xbox One Microsoft y va un peu en tâtonnant et cela a commencé avec une conférence dédiée à l’entertainment et à la TV avant de rectifier le tir à l’E3 avec une conférence uniquement jeux vidéo parce qu’ils ont vu entre temps que la presse et les joueurs avaient été déçu.

Il reste donc encore une dernière chose dont on est pas sûr et dont on peut douter, c’est le prix. En effet si Microsoft revient en arrière au bout de 2 semaines sur ses annonces on peut imaginer que le prix finira par s’aligner sur celui de la PS4 et personnellement je suis persuadé quelle s’alignera si ce n’est à la sortie (avec des packs ou offres de remboursement décalées) dans les 6 mois suivants.

Une chose est sure le prix est le facteur le plus déterminant dans un achat surtout lorsque l’on sait que les 2 produits jouent à armes égales avec 95% de jeux en commun.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*